Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La coccinelle

Publié le par Supernova

Il y'a tant de choses qui me parlent d'Elle

la nuit, la lumière pâle des étoiles,

les néons rouges des rues parisiennes,

les musiques furieuses,

les silences encombrants, l'aube,

le goût amer de la marmelade 

les dimanches tranquilles et quelque peu spleenétiques,

les promenades au lac en fin de journée,

 les soirées "arty" , certains livres, certaines images, 

puis ces quelques vers de Monsieur Hugo (Victor) :

 "Elle me dit : Quelque chose
Me tourmente. Et j'aperçus
Son cou de neige, et, dessus,
Un petit insecte rose."

J'aurais dû - mais, sage ou fou,
A seize ans on est farouche,
Voir le baiser sur sa bouche
Plus que l'insecte à son cou.

Elle me dit : Quelque chose
Me tourmente. Et j'aperçus
Son cou de neige, et, dessus,
Un petit insecte rose.


Sa bouche franche était là :
Je me courbai sur la belle,
Et je pris la coccinelle ;
Mais le baiser s'envola.

[...]

Bien sûr, moi je n'ai plus 16 ans

 (image : deviant art-ist)

 

Commenter cet article

Fée.erie 17/08/2007 08:57

Je découvre en douceur, merci pour les textes et images...
Hop dans les favoris !

Lucy 11/07/2006 07:10

Dans ces textes, il y a tant d'émotions qui m'envahissent de toi.
 Les mêmes émotions, je me lis, je me vois parfois dans tes textes.
Juste un éclair de toi traversant et confondant mes émotions.
Juste une lueur de toi, alors que je n'existe pas, une étoile qui s'effile.
 A toi, même si tu ne me connais pas.

Songe... 10/07/2006 11:36

Bravo. J'adore et j'en redemande... Bisous

Merigan 11/06/2006 17:08

Bonjour. Je fais ce blog http://les-bien-ne.c0wb0ys.org pour les lesbiennes. Si tu y fais un tour, vas donc dans la rubrique "Vos paroles". Comme je l'écris, c'est un compartiment réservé à la parole des lebiennes : poèmes, textes, avis, pensées, coups de gueule et tout autre genre d'écrits que je mettrais sur mon blog.
Ouvrons les yeux aux gens sur l'homosexualité ! =]

thalie 10/06/2006 22:04

La cocinelle c'est la bête à bon dieu , non ?