Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les filles de Bilitis

Publié le par Supernova

 

 

 

 

Disons: court métrage d'animation réalisé en 2001 par le Bulgare Pencho Kunchev, et présenté au Festival d'Annecy en 2002, mon titre est un écho aux  Chansons de Bilitis, je suis ... je suis ... Non 21ème chanson des Buccoliques en Pamphylie , traduite comme le reste de l'oeuvre , par un certain Pierre Louÿs, la critique qualifie mon adaptation cinématographique "d'acquarelle animée poétique",  mais "redondante", je suis:... Non plus.  Mettant en scène les fantasmes saphiques de mon héroïne, et m'inspirant de la mythologie grecque, mes premiers mots, chez Bilitis, sont : "La nuit, les chevelures des femmes "... Qui suis-je?          

 

 

 

 

 

LA LUNE AUX YEUX BLEUS

La nuit, les chevelures des femmes et les
 brandies des saules se confondent. Je
 marchais au bord de l'eau. Tout a coup,
 j'entendis chanter: alors seulement je
 reconnus qu'il y avait là des jeunes filles.

 

 

 

  

 Je leur dis: "Que chantez-vous?" Elles
 répondirent: "Ceux qui reviennent". L'une
 attendait son père et l'autre son frère; mais
 celle qui attendait son fiancé etait la plus
 impatiente.

 Elles avaient tressé pour eux des couronnes
 et des guirlandes, coupé des palmes aux
 palmiers et tiré des lotus de l'eau. Elles
 se tenaient par le cou et chantaient l'une
 après l'autre.

 Je m'en allai le long du fleuve, tristement,
 et toute seule, mais en regardant autour de
 moi, je vis que derrière les grands arbres la
 lune aux yeux bleus me reconduisait.

publié en 1894, mais si Sapho a scientifiquement existé, Bilitis, par contre ne serait qu'une invention de l'auteur Pierre Louïs, qui est en réalité l'auteur de ses Chansons.

Une petite chanson (de Bilitis) pour la route?    

Marie Laurencin, Le bal élégant

 

LES DANSES AU CLAIR DE LUNE 

  Sur l'herbe molle, dans la nuit, les jeunes
 filles aux cheveux de violettes ont dansé 
 toutes ensemble, et l'une des deux faisait les
 réponses de l'amant.

 Les vierges ont dit: "Nous ne sommes pas pour
 vous." Et comme si elles étaient honteuses
 elles cachaient leur virginité. Un aegipan
 jouait de la flûte sous les arbres.

 Les autres ont dit: "Vous nous viendrez
 chercher". Elles avaient serré leurs robes
 en tunique d'homme, et elles luttaient sans 
 énergie en mêlant leurs jambes dansantes.

 Puis chacune se disant vaincue, a pris son
 amie par les oreilles comme une coupe par les
 deux anses, et, la tête penchee, a bu le
 baiser.

Liens    ...(Les chansons de Bilitis en pdf)   ... (site anglais) 

  

Commenter cet article