Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les cendres du temps

Publié le par Supernova



La pluie sur les vitres du 405
me rappelle le temps d'Ecosse
Edimbourg au gout du vert
de l'eau et de de l'air
 

comme un souvenir affligé
et qui cherche le mot pur, 
la parole juste,
parmi les cendres du temps,
les pierres froides et sales,
du désert de notre histoire

undefined
Je me rappelle ces énergumènes 
qui nous interrogeaient sur Paris.
La ville aux mille étoiles 
racontées par deux créatures 
en quête d'un je ne sais quoi... 
Non ils ne pouvaient comprendre, 
mais ils nous trouvaient belles.
Et c'était la seule chose qui comptait à tes yeux 

undefined

Je me rappelle l'amour 
dans notre hôtel près de Prince's Street
L'amour avec toi et l'autre
Sans préliminaires, sans rien
Et tu disais elle est belle n'est-ce pas ?
Oui, mais cela n'avait pas dimportance à mes yeux
Puisque le lendemain 
il y'en aurait une autre à sa place
Et le jour d'après encore
Jusqu'à ce que l'une de nous deux 
se lasse de cette mascarade étrange

Je me souviens du silence qui bouffait notre chair
dans le train du retour
Le silence et la passion aussi
Comme un feu qui console et fait mal

Puis, je me souviens de ce que je t'ai dit
lorsque nous nous sommes revues l'autre jour
Oui je me souviens d'Edimbourg 
Edimbourg au goût du vide
Mais, nous ne mourrons n'irons plus jamais nul part ensemble,
... tant mieux ...

Images : Supernova
 

Commenter cet article